Les randos de Paul et Michèle

Archive pour la catégorie 'COMPOSTELLE'

0-CORNAS le PUY

Posté : 30 janvier, 2012 @ 11:29 dans COMPOSTELLE | 1 commentaire »

 5 jours 122 kms

PROLOGUE 

Le premier pèlerin européen connu est l’évêque du Puy, Godescalc, qui, en 950 partit en pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle accompagné de 95 personnes.

 Le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle part de chez soi pour aller jusqu’à Santiago. L’on peut donc emprunter la voie que l’on veut mais traditionnellement un certain nombre d’itinéraires sont décrits et sont les plus empruntés.

En France les 4 voies principales sont :

  •   La Via Podiensis (qui est de loin la plus empruntée) qui part du Puy en Velay pour passer ensuite par Conques, Cahors et Moissac.Ces trois premières voies se rejoignent au point « Gibraltar », près de St Palais
  • La Via Turonensis qui part de Tours (en venant éventuellement de Paris) et passe par Poitiers, Saintes, Bordeaux
  • La Via Lemovicensis qui part de Vézelay et passe par Limoges
  •  La Via Tolosana qui part d’Arles pour continuer par St Gilles du Gard, Toulouse, Pau.

Cette dernière voie rejoindra les trois premières à Puente la Reina pour se continuer à partir de là, sur le « Camino Frances » jusqu’à St Jacques de Compostelle.

 0-CORNAS   le PUY dans COMPOSTELLE 103_5261-300x225

CORNAS VERNOUX 28 kms

 

Cette année c’est avec Claudie et Jo  que nous décidons de partir pour rejoindre le Puy.

Donc rendez-vous devant le stade de Cornas pour la première étape qui nous conduira à Vernoux.

Cornas signifie en Celte  »Terre brûlée », est très connu pour son vin rouge (très tannique et charpenté : un cépage unique : La Syrah.)

Dimanche 6 heures30 nous traversons Saint Péray nous croisons les derniers fétards qui rentrent de boite de nuit, nous empruntons un escalier rustique pour sortir du bourg, un dernier regard sur les ruine du château de Crussol    

(Xeme siècle).

103_5267-300x225 dans COMPOSTELLE

La cote est raide nous conduit de Gachet au Fringuet sur des sentiers très bien balisés. Sur Les hauteurs de Leyrisse  la vue nous offre un panorama magnifique à 360o.

Il est midi à Ponsoye nous cherchons un coin à l’abri du vent pour la pause dîner.

L’après midi une dernière bosse la Croix St André puis c’est la descente jusqu’à la rivière le Duzon qui traverse Vernoux-en-Vivarais. Le village est reconnaissable au loin par son clocher néo-gothique, le plus haut du département.

Nous prenons un verre au lac des Ramiers en attendant  Bernard ,un ami chez qui nous passerons la nuit.

Nous partageons l’excellent repas préparé par Véronique avec Justine leur fille.

Une très belle journée qui laissera des traces notamment pour Claudie.

 

 103_5298-300x225

 VERNOUX LES NONIERES 24 KMS

 

7 Heures un petit déjeuner copieux puis Bernard nous conduit au village pour notre deuxième étape.

Nous traversons le pont de Monépia sur l’Eyrieux, Silhac, le hameau de Besse, nous sommes pour de nombreux kilomètre dans des forets de châtaigners très bien entretenues.

103_5308-300x225

A Chalencon, village médiéval, construit sur un cône rocheux qui domine la vallée de l’Eyrieux nous prenons un café au bar,faisons quelques courses pour  nos prochains repas,en effet il n’y aura plus de commerces jusqu’ au lendemain à St-Agréve.

103_5326-300x225

 

La sortie  de Chalencon nous empruntons  le chemin Napoléon pierreux mais agréable qui nous emmène à St-Julien-Labrousse.

Un casse croûte prés de la fontaine (la bien venue car il fait très chaud, nous sommes au mois de juillet).

La suite du chemin une longue descente Fialy puis le village des Nonieres où nous partagerons le gîte communal avec un couple qui fait le trajet inverse au notre.

 

 

 LES NONIERES-SAINT-AGREVE 15KMS

 

 Aujourd’hui  la plus petite étape de notre circuit nous attend mais pas la plus facile.

En effet dès le départ la côte est sévère nous progressons lentement  pour rejoindre un premier plateau au Pouzat ses éolienne et sa petite chapelle.

Un peu de bitume pour Beauvert(hameau de St-Jean-Roure) et déjà nous apercevons le village de St Agrève.

Dans le Haut Vivarais, St Agrève est fait de paysages de forêts, de lacs, de rivières, de prairies et moyennes montagnes vallonnées qui font de ce pays sauvage des hauts plateaux ardéchois un territoire superbe.

 Un resto à la grignote nous fera le plus grand bien et nous prenons tout notre temps la marche pour la journée est presque finie.

L’après midi sera consacré  au repos au gîte de la Ramiére, bain de pieds et soin des ampoules de Claudie et l’achat de nouvelles chaussures.

 103_5382-300x225

SAINT-AGREVE-SAINT-FRONT 26kms

 

La journée débute sur le haut plateau à travers champs jusqu’à Mars puis plus vallonnés pour se rendre à St-Romain le Désert, Hugon et le village des Vastres.

Là nos premiers soucis commencent le balisage devient plus aléatoire.

 (Dû aux agriculteurs qui n’apprécient pas trop le passage de promeneurs sur leurs immenses champs).

103_5413-300x225

Nous ferons une halte au village de Fay Sur Lignon,au lac nous perdons le chemin avec un détour et en prime une grosse montée pour atteindre 1300 mètres et la descente sur le lac de Saint- Front et pour finir le village.

Le lac de forme circulaire[est alimenté par des sources souterraines[]de la Gagne, un affluent droit de la Loire. Il s’agit d’un cratère volcanique

à plus de 1 200 m d’altitude, ce village typique adossé à une butte l’abritant de l’illustre « burle ».ses maisons aux toits de lauzes.

Nous passons la nuit en demi pension à l’accueil des pèlerins.

 103_5448-300x225

 SAINT-FRONT-LE PUY 29 KMS

Ce matin le réveil est dur pour Claudie  impossible de mettre ses chaussures elle doit se résoudre à nous attendre  au gîte.

C’est donc tous les trois que nous partons pour cette dernière étape.

A la sortie du village nous nous trompons une nouvelle fois, au bout de quelques kilomètres nous pensons être à Bigorre mais nous sommes à l’opposé au village de Moudeyres magnifique avec ses chaumières.

103_5466-300x225

Un fermier nous indique la route à  suivre mais beaucoup de bitume nous attend et le ciel et très menaçant.

Nous traverserons Laussonne puis 5 kilomètres de route pour rejoindre Lantriac.

De là des passants nous indiquent le sentier à suivre pour le Puy en empruntant la Transcévenole (voie ferrée désaffectée qui devait relier Alès au Puy mais qui n’a jamais été mis en service malgré les nombreux ouvrages pont,tunnel et gare construites).

103_5504-300x225

Ce chemin sur la voie un moyen pratique est bien entretenue tapissé par endroits de fraises des bois, un délice pour nos papilles, s’arrête à Brives Charensac.

Nous arrivons au terme de notre périple sous les hauteurs de notre dame de France au Puy.

12345...22
 

lareunionmaurice |
de Nous à Vous |
le beau gosse des quartier ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | the dragonfly
| Australian Trip(es)
| Le Bon Côté du Menhir